Le vélo électrique, un mode de transport moderne

Le vélo électrique, un mode de transport moderne

Depuis quelques décennies, l’e-bike est l’une des plus grandes révolutions en termes de moyen de transport. Le vélo n’a pas vraiment été apprécié malgré qu’il y ait beaucoup de cyclistes, mais avec le vélo électrique, les villes en sont envahies. Certains préfèrent même troquer leur voiture contre ces deux roues « nouvelle génération ».

Mode de fonctionnement

La propulsion d’un vélo électrique ou « e-bike » est assurée par la présence d’un moteur électrique. Il existe vraiment beaucoup de types selon les fabricants et selon les besoins des consommateurs. Ainsi, sur le marché, il y a deux principaux types qui dominent : celui dont le moteur possède une petite capacité qui fournit une assistance minimale au cycliste, et celui avec des moteurs très puissants se rapprochant même des performances d’un cyclomoteur.

Les moteurs des vélos électriques s’alimentent grâce à des batteries rechargeables pour leur apporter la puissance nécessaire afin d’atteindre les 25 à 32 km/h (cela dépend aussi du poids du deux-roues). Mais lorsque les fabricants décident réellement d’y aller à fond, les modèles de haute performance peuvent atteindre les 45 km/h. Des tests sont à retrouver sur www.velo-electrique.biz/. Les vélos électriques remplacent vraiment peu à peu les vélos conventionnels dans le quotidien des cyclistes et des novices aussi. Ils sont également une bonne alternative aux cyclomoteurs et scooters qui utilisent encore des carburants fossiles.

Moyen de transport écologique

Le changement climatique et le réchauffement sont aujourd’hui au cœur de plusieurs débats, mais il ne faut pas se le cacher, la Terre va mal. Chacun devrait alors faire un geste afin de l’aider à se relever, car l’activité humaine engendre de réels problèmes. Et parmi les facteurs de pollution les plus importants, il y a les moyens de transport. Les vélos électriques sont une alternative pratique et moins polluante à envisager. Et si une personne dépense plus de 10 000 Watts d’énergie avec une voiture à carburant fossile, c’est plutôt 100 à 150 Watts consommés pour les e-bike « nouvelle génération ». C’est un bon moyen de laisser un peu souffler la couche d’ozone en diminuant l’émission de gaz à effet de serre. Il s’agit donc d’un geste essentiel pour la protection de l’écosystème terrestre.

En outre, au-delà de l’aspect environnemental, il y a aussi l’aspect un peu plus économique. L’utilisation d’un vélo électrique garantie d’importantes économies au niveau des foyers ayant l’habitude d’utiliser des véhicules à moteur. En effet, l’essence et le diesel sont soumis aux conjonctures du marché, ce qui peut impacter sur le budget de la famille, car l’inflation peut survenir à tout moment. Avec les vélos électriques, il est juste important de faire l’entretien de la batterie et d’avoir un peu d’électricité pour la recharger. Pas trop de dépense même pour les pièces de rechange.

Bref, le vélo électrique a le mérite d’apporter beaucoup de bien à son utilisateur. C’est un moyen écologique et économique de se déplacer.